Catégories

Faire appel à un taxi conventionné pour tout déplacement sanitaire

Faire appel à un taxi conventionné pour tout déplacement sanitaire

Contrôle de routine, rendez-vous médical, hospitalisation d’urgence et bien d’autres cas peuvent amener à se rendre dans un centre hospitalier. Mais tous ces déplacements sont fatigants quand on est malade ou quand on est en situation de dépendance. Sans compter les frais de déplacement et l’inconfort si on n’est pas véhiculé. Un taxi conventionné est l’alternative idéale pour ce genre de situation.

Qu’est-ce qu’un taxi conventionné ?

Un taxi conventionné est un service mis en place pour garantir un transport assis professionnalisé ou TAP. L’idée est de faciliter les transports médicaux d’une personne malade ou à mobilité réduite. Il est agréé et certifié par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Ainsi, tous les professionnels proposant ce service sont reconnus et disposent d’un accord avec les institutions en charge de la régularisation de ce type de transport.

A lire aussi : Parfois, il est nécessaire de contacter un médecin de garde près de chez vous

Vous avez sûrement déjà remarqué ces voitures avec un logo bleu où est marqué “Taxi conventionné : organisme d’Assurance Maladie”. Ce logo est placé sur la vitre arrière de la voiture dans le but de le rendre plus visible pour ceux qui en ont besoin. Mais vous pouvez également contacter ou réserver un taxi conventionné sur https://www.vgo-taxis.fr

En tout, c’est une solution pour vous déplacer confortablement lors de vos examens médicaux. De plus, les frais de déplacement en taxi conventionné sont couverts, en partie ou en totalité, par la CPAM.

A lire en complément : Quel CBD voulez-vous dormir ?

Taxi conventionné : pour qui ?

Vous pouvez profiter des services d’un taxi conventionné si vous êtes malade ou si vous êtes en situation de dépendance. Mais dans tous les cas, cette offre n’est applicable que si vous êtes en déplacement fréquent dans un centre de santé pour un traitement de longue durée (radiothérapie, chimiothérapie, rééducation, dialyse, etc.). L’éligibilité à l’accès à un taxi conventionné dépend également de la distance entre votre domicile et le centre hospitalier.

D’autre part, une recommandation du service médical de l’assurance maladie ou d’un médecin d’État vous permet aussi de bénéficier de ce service. En fait, la réservation de ces véhicules sanitaires légers nécessite la possession d’un document attestant votre recevabilité à ce service. Outre la recommandation susmentionnée, cette prescription peut être livrée par votre médecin traitant.

Comment fonctionne le service d’un taxi conventionné ?

Lorsque vous faites appel à un taxi conventionné, vous êtes tenu de présenter au conducteur vos documents médicaux attestant votre éligibilité à son service. Cela concerne principalement votre prescription médicale, votre carte vitale à jour et votre attestation de Sécurité Sociale de moins d’un an.

Une partie ou la totalité de vos frais (65 à 100 %) peuvent être prises en charge par la Sécurité Sociale. En fait, si vous remplissez toutes les conditions mentionnées ci-haut, vous bénéficiez d’une prise en charge à 100 % sans avances de frais. D’autre part, le chauffeur est remboursé en totalité par la CPAM si vous êtes à 100 % couvert par une assurance. C’est-à-dire que cette dernière intervient pour une maladie professionnelle, un accident du travail ou une grossesse de plus de 6 mois. Vous n’aurez donc rien à payer. Il en est de même pour les conditions citées plus haut.

Dans d’autres cas, vous pourrez bénéficier d’un abattement de 5 % sur l’imprimé de facturation CPAM dans le cadre du TAP. Sinon, si vous ne présentez pas la prescription médicale, vous devrez payer la totalité de la course.

Articles similaires

Lire aussi x