Catégories

Qu’est-ce qu’un agent biologique ?

Qu’est-ce qu’un agent biologique ?

Une personne peut être exposée à un ou plusieurs agents biologiques dans l’accomplissement de ses tâches professionnelles. Il s’agit là de risque biologique en milieu professionnel. Les agents dont il s’agit peuvent être dangereux pour la santé. Découvrez dans cet article ce que c’est qu’un agent biologique.

À propos des agents biologiques

Pour lutter contre les risques de contamination biologiques, des solutions sont mises en œuvre. Ainsi, Noroit Labo propose des appareils susceptibles de lutter contre ces micro-organismes qui peuvent être naturels ou génétiquement modifiés. Les micro-organismes sont en mesure de se reproduire. Ils peuvent également transférer leur matériel génétique. À noter qu’il existe des micro-organismes cellulaires comme les bactéries, les levures et les champignons et les micro-organismes non cellulaires à l’image des virus.

A lire en complément : Comment accepter une relation à sens unique et trouver la paix intérieure

Il est vrai qu’il existe des agents biologiques qui ne sont pas offensifs. Toutefois, il en existe d’autres qui sont pathogènes. Ils peuvent alors entrainer une infection, une allergie, une intoxication, et bien plus encore.

La classification des agents biologiques

Les agents biologiques sont classés en 4 groupes. Cette classification est faite suivant des critères à savoir : leur pathogénicité pour l’Homme, le risque de dissémination dans la collectivité et l’existence d’une prophylaxie ou d’un traitement efficace.

Lire également : Quels sont les bienfaits de l’huile CBD ?

Dans le groupe 1, il y a des agents biologiques non-pathogènes. Dans les groupes 2, 3 et 4, on retrouve les agents biologiques pathogènes pour l’Homme. Le groupe 2 est composé des agents biologiques qui peuvent provoquer une maladie chez l’Homme, mais avec une propagation peu probable dans la collectivité. À noter qu’il existe généralement ici un traitement ou une prophylaxie efficace.

Dans le groupe 3, il y a des agents biologiques qui sont susceptibles de créer une maladie grave chez l’homme. La propagation de ces agents est tout à fait possible. Tout comme pour le groupe 2, il existe un traitement ou une prophylaxie efficace. En ce qui concerne le groupe 4, il y a des agents biologiques qui peuvent provoquer une maladie grave chez l’homme. Il faut souligner que leur propagation dans la collectivité est élevée. Pour ce dernier groupe, il n’existe généralement pas de prophylaxie ou de traitement efficace.

Modes de transmission et moyens de prévention

Les modes de transmissions des agents biologiques sont nombreux. La transmission peut se faire par inhalation, par inoculation à travers une blessure, par indigestion d’aliments contaminés et par contact direct avec la peau et les muqueuses.

Par ailleurs, il est important de prévenir les risques biologiques. Pour cela, il est nécessaire de rompre la chaîne de transmission en mettant en œuvre des mesures de prévention. Il s’agit entre autres de la bonne organisation du travail, la mise à disposition d’équipements de protection collective et individuelle, la mise en place des méthodes de désinfection, etc. Il s’agit là de moyens à mettre en œuvre pour lutter contre les agents biologiques.

En résumé, un agent biologique est très dangereux pour la santé humaine. Il existe quatre groupes d’agents biologiques. Le premier comprend des agents non pathogènes et les trois derniers comprennent les agents biologiques pathogènes. Ils peuvent s’introduire dans l’organisme humain par diverses voix. Il est tout à fait possible de lutter contre les risques biologiques en posant les bons gestes.

Les effets des agents biologiques sur la santé humaine

Les effets des agents biologiques sur la santé humaine peuvent être graves voire mortels. Chaque agent biologique a une action spécifique sur l’organisme et peut provoquer des maladies infectieuses plus ou moins graves.

Les symptômes varient selon les types d’agents pathogènes. Les infections bactériennes, par exemple, vont souvent se manifester par de la fièvre, une douleur à l’endroit de l’infection, un écoulement nasal ou encore une toux. Dans certains cas, elles peuvent entraîner des complications très sérieuses comme le choc septique.

Les virus, quant à eux, sont responsables d’un grand nombre de maladies telles que le rhume, la grippe mais aussi d’infections plus sévères comme Ebola ou Zika qui ont créé des pandémies mondiales ces dernières années.

Les champignons microscopiques sont aussi sources de problèmes pour la santé humaine, notamment en causant des mycoses (infections fongiques), ainsi que divers troubles respiratoires pouvant conduire à de graves affections pulmonaires.

Les parasites tels que les vers intestinaux sont associés à des conséquences sanitaires variées allant d’une simple gêne jusqu’à leur passage dans le sang pouvant causer une infection généralisée potentiellement mortelle si elle n’est pas traitée rapidement.

Pensez à bien prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter tout contact avec ces agents pathogènes afin d’éviter toute contamination et de protéger votre propre santé physique mais aussi celle des personnes autour.

Les mesures de sécurité pour travailler avec des agents biologiques dangereux

Pour travailler avec des agents biologiques dangereux, il faut mettre en place des mesures de sécurité strictement respectées. Ces précautions sont essentielles pour éviter toute contamination et toute propagation.

L’une des principales mesures est le port d’équipements de protection individuelle adaptés. Les travailleurs doivent porter une combinaison, un masque, des gants, ainsi que des lunettes ou encore une visière pour protéger les yeux. Ces équipements doivent être correctement ajustés afin d’éviter tout contact possible entre l’agent pathogène et la peau du travailleur.

En plus du port d’équipements de protection individuelle (EPI), il est aussi primordial d’avoir recours à un flux laminaire. Cet outil permet la création d’un espace stérile qui empêche toute contamination croisée pendant les manipulations. Ce dispositif permet aussi aux particules produites lorsqu’on effectue certains gestes de rester entièrement confinées dans cet environnement sécurisé.

Au-delà des équipements nécessaires au confinement physique de la zone où se manipulent les agents biologiques dangereux, un protocole rigoureusement suivi doit être mis en œuvre par tous ceux qui y ont accès. Chaque tâche devra être suivie scrupuleusement selon les directives consignées dans le plan opérationnel standardisé (SOP). Ce document répertorie toutes les procédures à suivre selon différents scénarios possibles, incluant notamment celui où une fuite serait constatée.

Le personnel travaillant avec des agents biologiques doit aussi recevoir une formation adéquate pour savoir comment manipuler ces substances dangereuses. Les travailleurs doivent être informés des risques encourus et formés aux pratiques de sécurité à suivre.

Compte tenu de la dangerosité potentielle liée au travail dans cette discipline, il faut que les mesures de prévention soient respectées strictement pour préserver la santé du personnel exposé ainsi que celle du public.

Articles similaires

Lire aussi x