Catégories

Les facettes dentaires sont-elles remboursées ?

Les facettes dentaires sont-elles remboursées ?

Les assurances maladies sont dans leurs essences, destinées à couvrir tous les risques auxquels l’assuré a souscrit. Pour les personnes en fonction, elles peuvent compter sur des organismes  adaptés à cet effet. Cependant, lorsqu’il ne s’agit pas d’une maladie, mais plutôt d’une pose de facettes dentaires, le montant peut-il être pris en charge par ces organismes ?

Qu’est-ce qu’une facette dentaire ?

L’odontologie est une branche médicale, inconnue du public, qui intéresse l’étude des dents, des maxillaires et autres tissus dentaires. Ainsi,  dans le cadre de cette spécialité médicale, les dentistes sont appelés à poser des facettes dentaires.

A voir aussi : Découvrez les curcubitacées et leurs multiples avantages nutritionnels

En effet, une facette dentaire est une plaque que l’on pose généralement sur certaines dents de la mâchoire, pour leur donner un sourire plus enjolivé. Elle leur permet d’avoir un sourire plus esthétique en corrigeant les imperfections quant à la couleur, la forme désagréable ou encore les chevauchements. L’avantage est qu’elle permet de corriger toutes les imperfections à la fois mais revient plus onéreuse.

Le remboursement par la sécurité sociale est-il possible ?

La pose des facettes dentaires nécessite au préalable une consultation pour évaluer l’état des canines et incisives concernées. Cette consultation permettra d’évaluer la pertinence de la pose des facettes. Les honoraires du médecin en ce qui concerne la consultation, ne sont pas pris en charge par les organismes adaptés à cette mission.

Lire également : Quels sont les symptômes caractéristiques de la fatigue oculaire et comment les traiter ?

En réalité, pour la plupart des frais médicaux, il est de coutume que les frais de consultation soient  pris en charge à hauteur de 70% par la sécurité  sociale. Mais la consultation pour la pose d’une facette étant uniquement pour une finalité d’esthétisme, ces frais ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. 

Aussi, les coûts de l’opération de pose de facettes dentaires proprement dite, ne sont  aucunement pris en charge par la sécurité sociale. En effet, la pose de la facette dentaire a pour but d’embellir. Il ne s’agit nullement d’un besoin vital, encore moins d’une maladie qui pourrait affecter le travailleur ou l’empêcher de travailler. Le chevauchement d’une dent ou sa couleur qui laisse à désirer n’est pas un facteur objectif qui limite le rendement du travailleur. On ne conçoit donc pas qu’une telle opération soit considérée comme une maladie qui doit être prise en charge par l’assurance maladie encore moins par la sécurité sociale.

Par ailleurs, il conviendrait de nuancer que les honoraires de consultation et de pose de facettes varient en fonction de la qualité du médecin traitant.  Quoi qu’il en soit, ils demeurent à la charge totale du client.

Le remboursement par la mutuelle peut-il être admis ?

Tout comme la sécurité sociale,  les mutuelles accompagnent généralement pour le paiement des frais médicaux. Cependant, les frais relatifs à la pose d’une facette pour embellir les dents ne sont pas, en principe, pris en charge par les mutuelles.   Vous pouvez de ce fait, vous retrouver à débourser la totalité des frais, malgré le fait que vous ayez une mutuelle. Nonobstant, vous avez la possibilité d’opter pour une mutuelle qui vous permet d’obtenir des remboursements alternatifs  qualifiés de compléments santé. Mais il faut vérifier que l’obtention de ces compléments santé, qui vous permettront de couvrir les frais de facettes dentaires, ne fassent pas grimper vos cotisations.

Soins dentaires et odontologie : comment dénicher la meilleure mutuelle dentaire ?

Les remboursements de la sécurité sociale pour les soins dentaires sont, généralement, à hauteur de 70% à la base du tarif conventionnel. Dans ce cas précis, il est toujours possible de dépenser un peu pour le ticket modérateur. Tout se complique quand il y a dépassement d’honoraire, pose de prothèse ou d’implant dentaire, pose de facettes dentaires ou nécessité d’actes chirurgicaux. Pour éviter les dépenses onéreuses, la souscription d’une mutuelle dentaire est fortement recommandée.

Mutuelle dentaire : le remboursement des facettes dentaires

Les facettes dentaires sont des plaques spécifiques à poser sur la face visible des dents afin de les embellir, les protéger et aussi pour avoir un beau sourire. Les facettes dentaires sont à visée esthétique. Voilà pourquoi la sécurité sociale ne prend pas en charge le remboursement des frais pour leur achat et leur pose.

Pour couvrir les dépenses relatives à la pose de facettes dentaires, vous pouvez vous tourner vers la mutuelle santé dentaire. Pour la facette dentaire et remboursement mutuelle, une comparaison des couvertures et des garanties des mutuelles dentaires s’impose. Cela vous permet de dénicher l’offre de remboursement des soins dentaires la plus attractive sur le marché.

Pour le remboursement des facettes dentaires, vous pouvez opter pour une mutuelle proposant un capital annuel pour le remboursement forfaitaire de soins dentaires. Avant toute souscription, assurez-vous que la pose de facettes dentaires fait bien partie des soins dentaires remboursables.

Mutuelle santé dentaire : prise en charge des dépenses pour les prothèses et les implants dentaires

Dans votre quête de la meilleure offre de mutuelle santé dentaire, privilégiez un contrat proposant une couverture intéressante pour la pose de prothèses et d’implants.

Les prothèses dentaires sont bien remboursées par la sécurité sociale si vous consultez un dentiste conventionné. Pour la prise en charge du ticket modérateur, la mutuelle dentaire peut proposer un taux de remboursement de 200%, 300 % et même jusqu’à 800% du tarif conventionnel de l’assurance maladie. Choisissez la mutuelle proposant la meilleure offre de remboursement.

Le régime général n’assure pas le remboursement des implants dentaires. Pour la prise en charge des prestations relatives à leur pose, il vaut mieux opter pour une mutuelle proposant un remboursement forfaitaire.

La prise en charge de la consultation et des soins classiques

La consultation chez le dentiste est remboursée à 70% à la base du tarif de convention par l’assurance maladie. La mutuelle santé dentaire permet la prise en charge du ticket modérateur et des éventuels dépassements d’honoraire.

Pour couvrir les dépenses relatives à la consultation d’un dentiste, la dévitalisation des dents et le soin des caries, optez pour une mutuelle santé qui propose un remboursement forfaitaire annuel. Il est également intéressant de choisir une mutuelle santé dentaire qui propose un remboursement en pourcentage d’au moins 400% du tarif de convention pour plusieurs types de soins ajouté d’un forfait en complément.

Pour la sécurité et la satisfaction, analysez bien les franchises, les exclusions de garanties et le délai de carence avant de choisir votre contrat de mutuelle santé dentaire.  

Les critères de prise en charge des facettes dentaires par la sécurité sociale

Les critères de prise en charge des facettes dentaires par la sécurité sociale

Pour savoir si une facette dentaire est éligible au remboursement par la sécurité sociale, il faut connaître les critères déterminants. La Sécurité Sociale ne prend en charge que certains types d’actes médicaux et la pose de facettes dentaires n’en fait pas partie.

Tout acte à visée purement esthétique ne peut bénéficier du remboursement de l’assurance maladie. Cela concerne donc aussi les facettes dentaires qui sont un traitement exclusivement réservé à l’amélioration du sourire et non pour résoudre un problème fonctionnel ou pathologique.

Dans certains cas particuliers, les facettes peuvent être prises en charge par l’assurance maladie si elles répondent à une nécessité médicale avérée. Par exemple, dans le cas où une personne a subi un traumatisme (choc violent) entraînant une fracture ou une cassure visible sur ses dents antérieures, rendant difficile voire impossible leur utilisation normale pour manger ou parler correctement.

Pour qu’une demande de prise en charge soit acceptée, il faut aussi que le patient respecte un certain nombre de conditions préalables : avoir une bonne hygiène bucco-dentaire régulière avec des examens cliniques réguliers tous les six mois auprès d’un praticien conventionné ; avoir complété toutes les autres interventions médicales nécessaires ; et ne pas être dans une situation d’urgence dentaire.

En principe, la pose de facettes dentaires n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Les patients peuvent toutefois souscrire à des contrats de mutuelle pour bénéficier d’une couverture complémentaire sur ces actes esthétiques. Dans ce cas, ils doivent bien vérifier que l’ensemble des critères préalables sont respectés avant de se lancer dans cette démarche.

Pour résumer, si vous envisagez une intervention esthétique comme la pose de facettes dentaires, il faut savoir qu’elle ne sera pas prise en charge par la sécurité sociale sauf dans certains cas particuliers. Pour pouvoir bénéficier du remboursement complet ou partiel des frais engagés, il faut souscrire un contrat spécifique auprès d’une mutuelle santé proposant cette option.

Les différentes alternatives au remboursement pour les facettes dentaires

Au vu de la faible prise en charge des facettes dentaires par la Sécurité sociale, il est nécessaire d’envisager différentes alternatives pour financer cette intervention. Voici quelques pistes à explorer :

Pour ceux qui n’ont pas les moyens financiers de payer comptant l’intervention, le crédit et le prêt personnel sont des solutions à envisager. De nombreuses banques ou organismes spécialisés proposent des offres compétitives avec des taux d’intérêts attractifs selon les besoins.

L’aide médicale d’Etat (AME)

L’aide médicale de l’État (AME) peut être une solution pour les personnes sans couverture santé complémentaire disposant de faibles revenus. Cette aide permet d’avoir accès aux soins nécessaires y compris la pose de facette dentaire dans certains cas particuliers. Elle s’adresse aux étrangers en situation irrégulière ayant séjourné plus de trois mois sur le territoire national.

Certaines associations caritatives peuvent aider financièrement les personnes en difficulté passagère ou chronique pour leur permettre d’accéder à une bonne santé bucco-dentaire ; c’est notamment le cas du Secours Populaire français, de Médecins du Monde ou de l’Ordre de Malte. N’hésitez pas à contacter ces associations pour savoir si vous pouvez bénéficier d’une aide financière dans le cadre de votre opération.

Certains praticiens dentaires peuvent proposer des solutions flexibles en matière de paiement, comme des facilités ou échelonnements du montant total sur plusieurs mois sans intérêts. Cette option permet souvent aux patients qui disposent d’un budget restreint et ne souhaitent pas avoir recours au crédit bancaire classique.

L’aide complémentaire santé (ACS) est une aide destinée aux personnes ayant un revenu modeste mais supérieur au plafond requis pour la CMU-C. Elle permet notamment une réduction sur les dépenses liées à la santé, y compris pour les frais dentaires tels que les facettes dentaires. Les personnes concernées doivent en faire la demande auprès de leur caisse d’assurance maladie habituelle.

S’il existe différentes alternatives possibles pour financer ses facettes dentaires, il faut éviter toute mauvaise surprise ultérieure !

Articles similaires

Lire aussi x