Catégories

Quelle est la force passive ?

Quelle est la force passive ?

Ce que l’on appelle force passive est une forme de force calme. Celle-ci peut remonter lorsque le corps se met en mouvement d’une certaine manière. Le Yin Yoga, entre autres, fait appel à cette force passive au travers de mouvements doux et lents. On vous parle plus en détails de la force passive dans notre article.

Force du muscle et tension musculaire

Lorsque l’on entend le mot force, on pense souvent à d’autres termes comme « tension », muscle », « exercice musculaire difficile », « contraction » ou encore « étirement exigeant », dans le but de développer les capacités musculaires.

A découvrir également : Quels sont les bienfaits de la spiruline sur l’organisme ?

Avant de définir la force passive, il convient de définir son contraire, qui correspond à une force plus active. Le muscle entre en mouvement et en tension. La contraction et la décontraction successive du muscle permet de créer de la force.

Dans le domaine de la musculation, c’est cette force musculaire qui est recherchée. On pourrait même appeler cette force active une force yang, plus masculine, guidée par le souhait de renforcer sa puissance musculaire.

A lire aussi : Développer sa confiance en soi est tellement important !

De manière caricaturale, d’ailleurs, la force (en tant que puissance musculaire) est souvent associée aux hommes et à la masculinité, tandis que la force intérieure, plutôt yin, est associée aux femmes.

Ceci ne signifie pas que les femmes n’ont pas de force et de muscle. Le muscle, chez les femmes, peut aussi être activé de manière douce et « passive », tout en renforçant le côté musculaire.

Les divers types de yoga dynamique

C’est dans le yoga que ces deux types de forces peuvent être démontrés. Dans le yoga, on observe plusieurs courants de yogas. Le yoga se décline principalement en yoga dynamique et en yoga doux, mais aussi en d’autres formes de yoga intermédiaire.

Un yoga dynamique comprend le yoga ashtanga, assez exigeant, tout comme le yoga vinyasa, très athlétique. Le yoga bikram, lui, fait réellement appel au muscle et à la tension, tout en permettant de se concentrer sur sa respiration et sur le calme généré.

Le yoga jivamukti, créé en 1984, est aussi exigeant à sa manière, tout comme le hatha yoga. Les philosophies du yoga restent la non-violence et sont parfois accompagnées de musique diverses.

Le lien entre yoga et méditation est souvent très prégnant, le but étant d’ouvrir son coeur et son esprit, quel que soit le type de yoga qui vous convient.

Yin yoga et force passive : c’est quoi ?

Le yin yoga peut comprendre diverses formes de yoga doux comme le yin yoga et le yoga Iyengar, adapté aux personnes ayant des blessures physiques.

Le yoga hatha flow, lui, est inspiré du hatha yoga mais se fait avec plus de fluidité, permettant ainsi une meilleure concentration et focalisation sur la lenteur, la pleine conscience du moment présent. Introspection et recherche d’équilibre intérieur sont les bases de yoga hatha flow.

Le yin yoga est réparateur. Il se pratique dans la douceur et permet une réelle concentration sur le lâcher-prise, la respiration et le relâchement du système nerveux. Le but du yin yoga est de calmer l’esprit en favorisant des postures stables, immobiles et douces.

Le yin yoga fait moins appel à la force du muscle mais plutôt à la force intérieure de chacun·e. Ce yoga est émouvant et révélateur, apaisant, tant il fait appel non pas au muscle direct, mais aux tissus conjonctifs profonds.

Yin yoga : et la force musculaire ?

Si vous avez envie de renforcer votre force musculaire de manière douce et profonde plutôt que par une approche frontale et assez incisive, le yin yoga peut vous correspondre.

La force passive fait tout de même appel au muscle et à la force musculaire, mais d’une tout autre manière. Il est primordial avant de se lancer dans le yin yoga, de ne pas faire l’amalgame entre yin / femme et yang / homme. Nous avons chacun et chacune deux polarités en nous, le yin et le yang.

Ainsi, toute personne peut pratiquer le yin yoga et faire remonter sa force passive, tout en douceur, au travers de gestes doux et porteurs de bienfaits parfois (et la plupart du temps) invisibles.

Yin yoga : « trop » doux ?

La pratique du yin yoga n’est certainement pas inutile, sauf si vous recherchez un gain de muscle et de force musculaire rapide, par la tension et et la contraction.

Chaque personne doit être à l’écoute de ce qui lui convient le mieux, car la pratique du yoga se fait de manière régulière, pour en observer les bienfaits sur le long terme, sur les plans physique et psychique.

La force passive que l’on fait remonter en yin yoga permet de développer en soi une force intérieure, qui relève plus de la persévérance et de la confiance en soi. Elle est aussi liée à l’amour de soi et à l’acceptation de son corps. En ce sens, le yin yoga est adapté à tout type de personne prête à aller contacter ces thèmes profonds.

Contrairement aux autres types de yogas plus dynamiques, le yin yoga est ouvert à tous et à toutes. On observe deux courants au sein du yoga doux : le yoga yin et le yoga réparateurs, qui est réellement là pour apaiser le corps et l’esprit.

Le yin yoga concrètement : les exercices

Le yoga nidra fait aussi partie du courant de yin yoga. Il se base sur des étirements musculaires et sur de la méditation profonde. Ce faisant, vous permettez à votre corps de déstresser et d’accéder à un lâcher-prise.

Ce type de yoga fait appel à la force passive. Les postures sont bien souvent immobiles. On maintient la stabilité et l’équilibre, ce qui demande une certaine persévérance (très mentale, autant que physique!).

Les émotions sont en jeu dans le yin yoga et peuvent être stabilisées grâce au yin yoga ou au yoga nidra. Le yin yoga et le développement de la force passive sont d’excellents compléments à une autre activité comme un art martial ou de l’athlétisme.

Yin yoga, force passive et séjour méditation

Vous avez envie de développer ou de découvrir le yin yoga plus en profondeur ? Le yin yoga étant très lié à la méditation, il est aujourd’hui possible de trouver des intervenants qui proposent un séjour méditation au cours duquel le yin yoga peut être pratiqué en étant accompagné.

Au cours d’un séjour méditation, de nombreuses activités peuvent être proposées. Cela peut se dérouler sur un week-end ou sur une semaine entière, en fonction de ce que vous recherchez.

Les lieux choisis par les accompagnants sont souvent des lieux propices à la ressource de soi, pour un bien-être total, physique et mental. L’énergie que vous travaillez lors de ce type de séjour va contacter le stress que l’on peut subir au quotidien.

Vous retrouvez l’apaisement en profitant de la force d’un séjour à plusieurs, en toute bienveillance. Des exercices d’étirement du muscle et des mouvements lents permettent aux participants du séjour méditation / yin yoga de relâcher les tensions du quotidien dû à une surcharge professionnelle ou personnelle.

Pour mieux comprendre ce qu’est la force passive, ce type de séjour est idéal. Apprendre à lâcher prise peut être rude et la douceur du yin yoga permet d’entrer en matière sans peur, en pleine conscience, et à votre rythme.

Diminution du stress et augmentation du calme intérieur

La diminution du stress est souvent recherchée au travers du yin yoga. La force passive peut encore plus se développer lorsque l’on pratique en longueur, lors d’un séjour spécifique.

La vitesse n’est pas à l’honneur, contrairement à la performance qui est exigée de vous au quotidien, au travail, notamment. En complément de votre séjour, vous mangez de bonnes choses équilibrées et pleines de fibres, qui favorisent le bien-être physique : que du bonheur pour le corps et l’esprit !

Ne pas brusquer le muscle avec trop de tension

Après un séjour ou suite à une pratique régulière du yin yoga, la force passive se fait ressentir dans l’augmentation de la sensation de bien-être. En reprenant possession de votre corps et en le nourrissant avec tendresse avec ce type d’étirement doux, vous ne brusquez pas le muscle.

L’étirement et les exercices musculaires doux peuvent ne pas correspondre à tous : à vous de trouver le type de yoga qui vous correspond. Par ailleurs, la force passive a des bienfaits évidents sur la vie de tous les jours : apaisement, calme intérieur et force intérieure.

Dans la volonté d’action, dans le recentrage et dans l’alignement de soi et de ses valeurs, vous vous retrouvez bien souvent dans un endroit plus serein et doux de votre vie. Par ailleurs, si le yin yoga est spécialement adapté à la force / polarité yin, il favorise une meilleure relation à soi et aux autres.

Il suit et respecte le cycle féminin mais est tout à fait adapté aux hommes aussi ! Essayez la force passive et découvrez le pouvoir régénérant du yin yoga sur chaque cellule de votre corps. La fonction de chaque muscle est activée avec la force passive grâce au yin yoga.

Celui-ci permet d’atteindre une puissance intérieure maximale, très en lien avec la pulsion de vie, de force et de douceur, mais aussi avec la tendresse à soi.

Articles similaires

Lire aussi x