Catégories

Les bienfaits du harpagophytum bio, une plante médicinale naturelle

Les bienfaits du harpagophytum bio, une plante médicinale naturelle

Les consommateurs accordent une importance grandissante aux produits naturels et biologiques pour leur santé. Dans un contexte où les anti-inflammatoires de synthèse suscitent des interrogations légitimes, les plantes médicinales cultivées de façon durable représentent une alternative de choix. L’une de ces plantes aux multiples bienfaits est le harpagophytum, également appelé griffe du diable. Originaire d’Afrique australe, cette herbacée pérenne fait l’objet d’une culture biologique en Europe et en Amérique du Nord.  Elle est riche en composés harpégines aux puissantes propriétés anti-inflammatoires et antidouleur. Le harpagophytum est traditionnellement utilisé par les populations locales pour soulager l’arthrose et les rhumatismes. 

Origine et culture du harpagophytum bio

Cette plante croît naturellement dans les savanes et les prairies d’Afrique du Sud et de Namibie. Son nom scientifique est Harpagophytum procumbens. En culture biologique, elle est cultivée sans produits chimiques de synthèse, dans le respect des cycles naturels. 

A lire aussi : L'isolat de lactosérum devient épais ?

Les agriculteurs sélectionnent minutieusement les semences pour obtenir des plants vigoureux et productifs. Le sol est travaillé mécaniquement ou à la main pour préserver sa fertilité. Aucun engrais ou pesticide n’est utilisé. Seuls des amendements organiques comme le fumier enrichissent naturellement la terre. De nombreuses informations sont disponibles sur le site.

Propriétés et bienfaits du harpagophytum bio

La partie utilisée de la plante est sa racine ligneuse et fibreuse, riche en composés actifs comme les harpégines. En médecine traditionnelle, les populations locales en consommaient déjà pour ses vertus antidouleur et anti-inflammatoire.

Lire également : Comment faire du sport pour être en bonne santé ?

De nombreuses études cliniques ont depuis démontré l’efficacité du harpagophytum bio contre les douleurs : 

  • rhumatismales ; 
  • articulaires ; 
  • musculaires. 

Il soulage efficacement les symptômes de l’arthrose et de la spondylarthrite ankylosante. 

Anti-inflammatoire puissant, il réduit également les œdèmes et les gonflements. Ses composés inhibent la production de prostaglandines, responsables des sensations de douleur. Il peut être utilisé en cas de lumbago, de tendinites ou d’entorses pour accélérer la cicatrisation.

Cultivé de façon respectueuse de l’environnement, le harpagophytum bio offre des vertus thérapeutiques reconnues, tout en préservant la biodiversité et les écosystèmes naturels.

Utilisation et posologie du harpagophytum bio

Pour bénéficier pleinement de ses bienfaits, la consommation du harpagophytum bio sous forme de gélules ou de teinture mère est conseillée. La posologie usuelle est de 2 à 3 gélules par jour, à augmenter en fonction de la gravité des douleurs. 

La teinture mère, plus concentrée, se prend généralement par petites gorgées toutes les 2 à 3 heures en cas de crise douloureuse aiguë. Il est aussi possible de masser délicatement la zone douloureuse avec quelques gouttes de teinture.

Pour une action préventive, une cure de renforcement de 2 à 3 semaines est recommandée une à deux fois par an. Un traitement homéopathique au harpagophytum peut aussi apporter soulagement et décongestion en cas d’arthrose évoluée.

Intérêts agronomiques du harpagophytum bio

Cultivé de manière durable et biologique, le harpagophytum présente également des intérêts agronomiques indéniables. Sa culture participe à la diversification des productions et à la rotation des cultures, améliorant ainsi la fertilité des sols.

De plus, ses racines pivotantes favorisent l’aération et le drainage des terres. Grâce à son enracinement profond, cette plante permet de lutter contre l’érosion en stabilisant efficacement les sols.

Elle n’entre pas en concurrence avec les cultures alimentaires en raison de la faible place qu’elle occupe sur les parcelles. Sa récolte étant manuelle, elle génère par ailleurs des emplois non délocalisables pour les populations rurales. La filière du harpagophytum biologique participe au développement d’une agriculture durable et responsable, respectueuse des équilibres environnementaux comme des enjeux sociaux.

Articles similaires

Lire aussi x