Catégories

D’où provient la douleur à l’épaule ?

D’où provient la douleur à l’épaule ?

Vos épaules possèdent chacune deux articulations, ce qui en fait les parties les plus flexibles de votre corps.

L’articulation principale de l’épaule – la gléno-humérale – est une articulation à rotule. Elle est appelée ainsi parce que la partie supérieure de l’os du bras – l’humérus – a la forme d’une boule. Cette boule s’insère dans l’os de l’omoplate, qui fait office de cavité, ce qui confère à votre épaule une grande liberté de mouvement.

A voir aussi : Pourquoi l'hypothyroïdie la rend grasse ?

Mais la cavité de l’épaule est très petite, comparée à d’autres articulations à rotule, comme la hanche. Elle est maintenue et contrôlée par un ensemble de muscles, qui sont fixés aux os par des cordons solides appelés tendons.

Ces muscles et tendons forment une capsule autour de l’articulation et soutiennent ses mouvements, mais peuvent la rendre plus susceptible de se disloquer que d’autres articulations.

A découvrir également : Compléments alimentaires : en quoi sont- ils importants ?

À l’intérieur de la capsule se trouve la synovie, qui produit un liquide qui lubrifie l’articulation et maintient le cartilage en bonne santé. Le cartilage protège les os des chocs et se situe entre les os de l’articulation de l’épaule pour éviter qu’ils ne se frottent les uns aux autres.

Au-dessus de l’articulation principale de l’épaule se trouve une articulation plus petite où le sommet de l’omoplate – l’acromion – rencontre la clavicule.

Il s’agit de l’articulation acromio-claviculaire. Elle aide la plus grande articulation située en dessous à se déplacer dans toute son amplitude, en particulier lorsque vous levez le bras, que vous soulevez ou que vous lancez.

Les causes de la douleur à l’épaule

Selon le Dr Xavier Clément, chirurgien orthopédiste : « la plupart des problèmes d’épaule n’affectent qu’une petite zone et durent relativement peu de temps. Mais parfois, un problème à l’épaule peut faire partie d’une affection plus large et qui dure depuis longtemps, comme l’arthrose ou la polymyalgie rhumatismale ».

Il est assez fréquent que les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde aient des douleurs et des gonflements dans les épaules.

L’arthrose est moins susceptible d’affecter vos épaules que d’autres articulations, à moins que vous ne vous soyez déjà blessé dans le passé.

Il existe plusieurs autres causes possibles de douleur à l’épaule, telles que :

  • Une inflammation, où votre épaule devient chaude, rouge, gonflée et douloureuse en réaction naturelle à une infection ou une blessure
  • Une lésion des muscles et des tendons autour de l’épaule
  • Une tension dans les muscles situés entre le cou et l’épaule – cela est généralement dû à la posture du haut du dos ou du cou, et est souvent lié à la façon dont vous vous tenez debout ou assis lorsque vous utilisez un ordinateur ou au travail
  • Une inflammation de la bourse séreuse, un coussin rempli de liquide qui aide normalement les muscles et les tendons à glisser en douceur sur les os de l’épaule
  • Une détérioration des os et du cartilage, qui peut être causée par l’arthrite.

Il est également possible que la douleur que vous ressentez à l’épaule provienne d’un problème dans une autre partie de votre corps, comme votre cou.Les problèmes au niveau du cou peuvent rendre l’omoplate ou la partie supérieure du bras douloureuse. Dans ce cas, on parle de douleur référée ou de douleur irradiée. Si vous ressentez des picotements dans la main ou le bras, ainsi qu’une douleur dans l’épaule, il s’agit probablement d’un problème dans le cou.

Quand consulter un médecin

À moins que vous n’ayez subi une blessure grave ou que vous ne ressentiez une douleur soudaine et continue, vous pouvez généralement traiter votre douleur à l’épaule sans avoir à consulter votre médecin.

Si, après deux semaines de traitement, vous avez l’impression que la douleur ne s’est pas atténuée, vous devez consulter votre médecin qui vous orientera probablement vers un chirurgien orthopédiste spécialisé dans l’épaule.

Vous devez également consulter votre médecin dès que possible si vous :

  • Développez une douleur intense dans les deux épaules
  • Vous avez également des douleurs dans les cuisses
  • Vous avez de la fièvre ou ne vous sentez pas bien.

Il peut s’agir de signes d’une maladie appelée polymyalgie rhumatismale, qui nécessite un traitement rapide.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons