Catégories

Comment les cristaux CBD sont-ils fabriqués ?

Comment les cristaux CBD sont-ils fabriqués ?

Les cristaux de CBD sont devenus populaires pour leurs nombreux bienfaits thérapeutiques. Pure forme de cannabidiol, ils sont prisés pour leur polyvalence et leur absence de THC. Cependant, beaucoup se demandent comment ces cristaux sont fabriqués. Cet article explore les différentes étapes de fabrication des cristaux de CBD, de l’extraction à la purification. 

Étape 1 : l’extraction du CBD

La première étape dans la fabrication des cristaux de CBD est l’extraction du cannabidiol de la plante de chanvre. Il existe plusieurs méthodes d’extraction, les plus courantes étant l’extraction par CO2 supercritique et l’extraction à l’éthanol. D’une part, l’extraction par CO2 supercritique est une méthode qui utilise du dioxyde de carbone sous pression pour extraire le CBD. Le CO2 est transformé en un état supercritique où il possède les propriétés à la fois d’un liquide et d’un gaz. Cette méthode est prisée pour sa capacité à produire un extrait pur sans solvants résiduels. D’une autre part, l’extraction à l’éthanol est une méthode où l’éthanol est utilisé pour dissoudre les composés cannabinoïdes de la plante. Cette méthode est rapide et efficace. Mais elle nécessite une étape supplémentaire pour éliminer l’éthanol de l’extrait final. Si les cristaux CBD vous intéresse, vous pouvez découvrir une large gamme de cristaux de CBD ici.

A découvrir également : Comment régler vos problèmes de ronflements ?

Étape 2 : purification de l’extrait

Cette étape est aussi caractérisée par la décarboxylation et l’hivernage. Une fois le CBD extrait, il doit être purifié pour obtenir des cristaux de haute qualité. La première étape de la purification est la décarboxylation. Cette étape consiste à chauffer l’extrait pour convertir le CBDA (acide cannabidiolique) en CBD actif. Cela augmente la biodisponibilité et l’efficacité du CBD. Ensuite, l’extrait est refroidi pour éliminer :

  • Les cires
  • Les lipides 
  • Les autres impuretés

 Cette étape utilise généralement de l’éthanol pour dissoudre les extraits à basse température. Ce qui permet aussi de séparer les composants indésirables.

A découvrir également : Psychogénéalogie : comprendre les racines de l'être humain pour une guérison profonde

Étape 3 : chromatographie

La chromatographie est une technique essentielle dans la fabrication des cristaux de CBD. Ce processus de chromatographie permet de séparer les différents cannabinoïdes et autres composés présents dans l’extrait. Il existe plusieurs types de chromatographie :

Chromatographie en colonne

Cette méthode utilise une colonne remplie de matériaux adsorbants qui retiennent les différents composés à divers degrés. En passant par la colonne, le CBD est séparé des autres cannabinoïdes et terpènes.

Chromatographie flash

Cette variante utilise aussi  une pression supplémentaire pour accélérer le processus de séparation. Elle est souvent utilisée pour des volumes plus importants d’extrait.

Étape 4 : précipitation et cristallisation pour l’obtention des cristaux CBD

Une fois que le CBD est séparé et purifié, il est prêt pour la cristallisation. Cette étape finale transforme le CBD en cristaux purs. D’abord, pendant la précipitation, le CBD purifié est dissous dans un solvant comme le pentane. En refroidissant lentement la solution, le CBD commence à se précipiter sous forme de cristaux. Ensuite, par la cristallisation, les cristaux de CBD sont isolés et séchés pour éliminer tout solvant résiduel. Ce processus peut être répété plusieurs fois pour améliorer la pureté et la qualité des cristaux.

Articles similaires

Lire aussi x