Catégories

Coquelusedal : que faut-il savoir avant de le donner à un bébé ?

Coquelusedal : que faut-il savoir avant de le donner à un bébé ?

Lorsque votre bébé souffre d’un rhume ou d’une toux, il peut être difficile de savoir comment soulager ses symptômes. Les parents se tournent souvent vers les médicaments en vente libre, tels que Coquelusedal, pour aider leur enfant à se sentir mieux. Cependant, avant de donner tout médicament à un nourrisson, il est important de connaître ses effets secondaires potentiels et de consulter un médecin.

Qu’est-ce que Coquelusedal ?

Coquelusedal est un médicament utilisé pour traiter les symptômes du rhume et de la toux chez les enfants. Il est disponible sous forme de sirop et de suppositoire. Le sirop contient du paracétamol, qui réduit la fièvre et soulage la douleur. Il renferme également de la pseudoéphédrine, qui agit comme un décongestionnant nasal.

A voir aussi : Aliments essentiels pour une nutrition optimale pendant la grossesse

Pour leur part, les suppositoires contiennent uniquement du paracétamol. Par ailleurs, Coquelusedal est généralement considéré comme sûr pour les enfants, mais il peut provoquer des effets secondaires chez certains bébés. Il est donc important de parler à votre médecin avant de donner ce médicament à votre enfant.

Effets secondaires potentiels

Coquelusedal

Lire également : Quel traitement pour prévenir les fausses couches ?

Les effets secondaires les plus courants de Coquelusedal comprennent :

Somnolence

La pseudoéphédrine contenue dans le sirop de Coquelusedal rend votre bébé somnolent. Si ce dernier dort plus que d’habitude, vous devrez arrêter de lui donner le médicament.

Irritabilité

Certains bébés peuvent devenir irritables après avoir pris du Coquelusedal. Si vous remarquez un changement d’humeur chez votre bébé, arrêtez de lui donner le médicament.

Vomissements

Coquelusedal peut causer des nausées et des vomissements chez certains bébés. Si votre enfant vomit après avoir pris le médicament, il doit stopper sa prise.

Difficulté à dormir

La pseudoéphédrine contenue dans le sirop de Coquelusedal peut rendre votre bébé excité et difficile à endormir. Si vous remarquez que votre nourrisson a du mal à s’endormir après avoir pris le médicament, pensez à cesser de lui en donner.

Réactions allergiques 

Dans de rares cas, Coquelusedal peut provoquer des réactions allergiques chez certains bébés. Si vous remarquez des signes d’allergie, tels que des éruptions cutanées, des démangeaisons ou des difficultés respiratoires, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Utilisation de Coquelusedal chez les bébés

Coquelusedal est approuvé pour une utilisation chez les enfants de plus de 6 mois. Cependant, la dose recommandée dépend du poids de votre bébé. Il est important de suivre les instructions de dosage fournies par votre médecin ou indiquées sur l’emballage.

Le sirop de Coquelusedal peut être difficile à donner à un bébé, car il a un goût désagréable. Si votre enfant refuse d’en prendre, vous pouvez envisager d’utiliser des suppositoires de paracétamol à la place. Ces derniers sont généralement plus faciles à administrer et peuvent être plus efficaces pour soulager la fièvre et la douleur.

Il est important de ne jamais donner plus de Coquelusedal que la dose recommandée, car cela peut entraîner une surdose de paracétamol. Les symptômes de cette dernière comprennent des nausées, des vomissements, une douleur abdominale et une jaunisse. Si vous pensez que votre bébé a pris une surdose de Coquelusedal, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Coquelusedal peut être un médicament efficace pour soulager les symptômes du rhume et de la toux chez les bébés. Cependant, il est essentiel de connaître ses effets secondaires potentiels et de consulter un médecin avant d’en donner à votre enfant.

Articles similaires

Lire aussi x