Catégories

La mutuelle santé, une protection indispensables pour les chômeurs ?

La mutuelle santé, une protection indispensables pour les chômeurs ?

En période de chômage, les dépenses obligatoires ne sont pas toujours une priorité dans le budget. Cependant, avoir une mutuelle maladie peut vous aider à prendre soin de votre santé sans la sacrifier pour d’autres dépenses. Découvrez dans cet article l’essentiel sur le choix de mutuelle lorsqu’on est chômeur.

Pourquoi adhérer à l’aide mutuelle si vous êtes au chômage ?

L’aide mutuelle aux chômeurs est un programme d’assurance maladie qui offre une sécurité sociale aux chômeurs. Elle vous rembourse en tout ou en partie chaque fois que vous consultez un médecin. Cette mutuelle est importante chaque fois que vous vous faites soigner ou que vous achetez un équipement médical, par exemple. Cela signifie que vous ne devez pas cesser de recevoir de l’aide si vous en avez besoin. Ainsi, vous pouvez être remboursé pour la partie de vos frais médicaux qui n’est pas couverte par la sécurité sociale.

A lire en complément : Comment faire durer votre Puff plus longtemps ?

Sans emploi : La mutuelle est-elle obligatoire ?

Les demandeurs d’emploi ne sont pas obligés de souscrire une mutuelle santé. Seuls les travailleurs du secteur privé relevant de l’Accord national interprofessionnel de 2013 sont tenus de participer à une mutuelle. Cela ne signifie pas pour autant que vous ne devez pas être couvert.

Il faut noter que cette mutuelle est importante surtout si vos revenus sont faibles. En cas de frais médicaux, vous ne pouvez pas payer le reste à charge après avoir été remboursé par la Sécurité sociale. En effet, l’allocation de la Sécurité sociale est très faible sur certaines dépenses et ne couvre tout simplement pas d’autres.

A découvrir également : Tout savoir sur l'attestation de prise en charge des soins de santé

Si je perds mon emploi, puis-je conserver la mutuelle de mon ancien employeur ?

Tous les salariés du secteur privé sont couverts par une mutuelle de groupe obligatoire fournie par leur employeur. Si vous décidez de quitter définitivement un emploi, vous pouvez demander à conserver la mutuelle dont vous bénéficiiez auprès de votre précédent employeur. C’est ce qu’on appelle la portabilité de l’aide mutuelle. Veuillez noter que les contrats de courte durée de moins de trois mois ne sont pas éligibles à la portabilité de votre mutuelle. De même, les emplois à temps partiel de moins de 15 heures par semaine ne sont pas couverts.

Cette solution présente plusieurs avantages dans la recherche d’une mutuelle chômage. Premièrement, l’assurance maladie fournie par l’ancien employeur est : maintenue même après la fin du contrat de travail. Ensuite, pendant la période de transfert, les fonds destinés à l’assurance maladie complémentaire sont : toujours partagés entre vous et votre ancien employeur. Cela se fait au même taux que lorsque vous étiez : employé. Si vos enfants ou votre conjoint étaient couverts par une mutuelle collective, ils seraient couverts en plus pendant cette période.

Comment puis-je faire usage de la portabilité lorsque je suis au chômage ?

Pour bénéficier de la portabilité de la mutuelle, trois conditions doivent être : remplies :

  • Votre contrat de travail doit avoir pris fin pour un motif autre qu’un licenciement pour faute grave.
  • Vous devez percevoir des allocations d’assurance chômage en raison de votre chômage.
  • Vous devez avoir bénéficié d’une mutuelle complémentaire auprès de votre précédent employeur pendant la durée de votre emploi.

La portabilité des prestations réciproques est possible pendant une période égale à la période d’emploi continu dans l’entreprise. Toutefois, la période de portabilité ne peut pas dépasser 12 mois. Ainsi, une personne ayant six mois d’emploi continu peut exercer le droit à la portabilité des avantages réciproques. En effet, elle peut en bénéficier pendant une période de six mois. Si vous avez travaillé pendant 18 mois dans votre entreprise précédente, vous pouvez reporter un maximum de 12 mois.

Comment continuer à bénéficier de la mutuelle de mon entreprise pendant que je suis au chômage ?

La procédure à suivre pour continuer à bénéficier de la mutuelle complémentaire de l’entreprise est simple. Lorsque vous quittez l’entreprise, vous devez demander à votre employeur de transférer vos prestations à la caisse d’assurance maladie. Si vous souhaitez le faire, vous devez informer votre employeur par écrit. C’est lui qui informera la société mutuelle de votre demande de transfert.

Vous serez alors : contacté par l’agence pour l’emploi. Elle vérifiera votre attestation d’assurance chômage pour voir si vous avez droit à une allocation de chômage. Lorsque le régime de portabilité prendra fin, la mutuelle vous fera une offre individuelle pour conserver votre couverture. Vous devrez accepter cette offre dans un délai de six mois.

Articles similaires

Lire aussi x