Catégories

Comment prenez-vous votre temps si vous arrêtez de fumer ?

Comment prenez-vous votre temps si vous arrêtez de fumer ?

Cesser de fumer est trompeusement simple : les fumeurs le font tous les soirs avant le coucher. Le lendemain commence par une cigarette. Pour les non-fumeurs, cela peut être difficile à comprendre, mais les fumeurs savent que c’est presque inévitable. Certainement cesser de fumer est en haut de leur liste de souhaits parmi de nombreux fumeurs. Malheureusement, moins de dix pour cent parviennent à mettre en œuvre ce plan. Les conseils ci-dessous peuvent vous aider à maintenir le rythme.

Votre plus grand ennemi : la nicotine

Lorsque vous inhalez une cigarette, vous dessinez environ 7 000 produits chimiques différents dans vos poumons. Ils ne sont pas tous aussi amicaux pour votre santé. Cadmium, mercure, plomb, goudron, monoxyde de carbone… ça ne semble pas très savoureux non plus. La bonne nouvelle est que seule une de ces substances est addictive : la nicotine.

Lire également : Quels sont les avantages de la carte Senior Air France ?

La nicotine crée une poussée d’adrénaline dans les huit secondes après le premier tirant d’eau. Il vous tarte et apporte de la détente en même temps. Vous corps devient rapidement accro à ce sentiment et exige de plus en plus. Si vous ignorez la question de votre corps, vous avez des symptômes de sevrage tels que des maux de tête, des palpitations, des troubles du sommeil, de l’irritabilité… La bonne nouvelle est que votre pharmacien a un médicament non addictif prêt pour chacune de ces affections.

A découvrir également : Comment résister à l'envie de fumer ?

Pour réduire votre désir de nicotine, en plus d’une énorme volonté, vous pouvez également utiliser des médicaments. Les inhalateurs dits à la nicotine vous aident à contrôler l’envie de fumer. Le médicament réduit les symptômes de sevrage, ce qui rend l’interdiction de fumer beaucoup plus faisable. Les agents de nicotine peuvent être trouvés sous la forme de patchs, comprimés, gomme à mâcher, sprays… Ils sont généralement disponibles gratuitement dans les pharmacies. Assurez-vous de demander conseil et ne combinez pas différents types.

Remboursement supplémentaire des médicaments anti-fumée

Il y a un médicament anti-fumée qui agit sur les récepteurs de la nicotine dans votre cerveau. Il est prouvé qu’ils ont le Réduire fortement le sentiment de fumer. Certaines drogues tabageuses ont été remboursées par la plupart des caisses de maladie depuis longtemps, mais cela a été limité à un maximum de deux cours. À partir du 1er février 2019, vous rembourserez une caisse d’assurance maladie supplémentaire. Aussi le paquet de départ deviendra beaucoup moins cher. Demandez conseil à votre pharmacien à domicile et à votre médecin généraliste.

Cesser de fumer apporte des avantages rapidement

Un certain nombre de problèmes de santé gênants associés au tabagisme disparaissent généralement simplement en cessant de fumer.

  • Après 20 minutes, votre tension artérielle et votre rythme cardiaque reviendront à la normale.
  • Après 24 heures, vos poumons ont éliminé tout le monoxyde de carbone et d’autres toxines.
  • Après seulement 48 heures, votre nourriture a un goût remarquablement meilleur, car votre sens du goût et de l’odorat restaure.
  • Et le troisième jour, la dernière cigarette a été filtrée de ton sang.

Ça n’enlève pas tout de ton corps. Nous ne voulons pas donner l’impression que les effets des années de tabagisme après trois jours ont été résolus. Mais dans beaucoup de cas, les choses s’améliorent rapidement.

Dix conseils pour continuer à s’arrêter

1- Choisissez votre propre journée d’arrêt et célébrez-le

Cesser de fumer est votre choix, et aussi quand vous cessez de fumer dépend entièrement de vous. Choisissez un « jour d’arrêt » et planifiez-le suffisamment longtemps à l’avance dans votre calendrier. Planifiez une activité amusante et relaxante ce jour-là. Cesser de fumer n’est pas une punition. Récompensez-vous dès le premier jour pour le choix d’arrêter.

2- Laissez les autres célébrer

Laissez vos amis et votre famille vous soutenir. Faites-leur connaître la date choisie, votre « jour d’arrêt ». De cette façon, ils peuvent vous soutenir dans les moments difficiles. Faites de ce jour une raison de faire la fête et de le célébrer avec eux après une semaine, un mois, six mois, un an… Ils seront heureux de pouvoir contribuer positivement à cette décision importante.

3- Activer l’aide

Demandez également de l’aide à des étrangers. Cesser de fumer est difficile, mais il y a beaucoup de gens qui veulent vous soutenir. Votre médecin, votre pharmacien, votre logiste en tabac, votre psychologue et d’autres aidants sont là pour vous.

4- Mangez plus sainement

Si vous arrêtez de fumer, votre odeur et votre goût s’améliorent. Beaucoup de gens notent que le désir de bonbons augmente. Essayez de construire une alimentation plus saine avec votre bouchon de tabagisme pour maintenir ou améliorer votre poids. Prenez plus de temps pour profiter de choses saines.

5- Explorez un nouveau passe-temps

Fumer prend un peu de temps. Essayez d’utiliser ce temps libre utile, par exemple, en choisissant un nouveau passe-temps. Vous pouvez le faire seul ou en groupe. Peinture, lecture, écoute de la musique, école du soir, sport… Avec un nouvel objectif dans votre vie, vous évitez le vide redoutable que le tabagisme laisse derrière vous. Vous vous sentirez plus en forme et plus fort, donc le sport est certainement une bonne option.

6- Passez plus de temps avec vos proches

Essayez d’arrêter de fumer surtout comme cadeau. Non seulement pour vous-même, mais aussi vos amis et votre famille vous permettent moins de soucis au sujet de votre santé. Rencontrez régulièrement et prouvez également que vous n’avez pas à sortir tous les deux fois pour allumer une cigarette. Peut-être que votre vie sociale s’améliorera parce que vous avez laissé tomber les pauses de fumée.

7- Prenez le stress plus rapidement

Cesser de fumer peut certainement causer un stress supplémentaire au début. Si vous remarquez que vous êtes trop, faites une promenade ou faites autre chose pour faire baisser votre niveau de stress. Soyez vigilant et apprenez des moments où le stress prévaut. Essayez de reconnaître rapidement les moments de stress et d’intervenir dès que nécessaire.

8- Enregistrer pour un but concret

Il existe plusieurs applications qui vous aident à calculer combien d’argent vous économisez en n’achetant plus de cigarettes. Mettez cet argent de côté pour une belle récompense. Économisez à court et à long terme pour une chose amusante et aussi un voyage en ville. C’est ainsi que vous faites votre économiser du béton et vous le convertir en quelque chose de positif.

9- Faire un kit de cesser de fumer

Recueillir tout ce dont vous avez besoin pour continuer à s’arrêter. Mettez des trucs dans un sac à dos ou un sac plus petit. Tu peux emmener ce sac avec toi. Si vous vous sentez comme une cigarette, votre Kit Quit comprend tout ce dont vous avez besoin pour rester motivé. Une bouteille d’eau, des écouteurs pour écouter votre musique préférée, une balle de stress ou des cure-dents pour mettre l’agitation entre vos mains, un livret avec tous les avantages et les raisons de s’arrêter… Vous pouvez être aussi créatif que vous le souhaitez.

10- Profitez des avantages

Si vous avez préparé votre bouchon de fumage, vous avez certainement pensé aux avantages que cela apporterait. Si vous partez en voyage, vous n’avez pas à réserver une chambre d’hôtel avec balcon fumé. Votre haleine et votre maison sentent plus frais, votre nourriture a meilleur goût. Vous pouvez profiter de la musique plus. Un long film n’a plus besoin d’être en pause et les conversations deviennent moins perturbé. Soyez conscient de cela et profitez pleinement des avantages de non-fumeur.

Nous vous souhaitons bonne chance à l’avance !

Bon à savoir

  1. Cette cigarette que vous avez fumée quand vous aviez arrêté est une erreur, pas un échec.
  2. Soudain émerger forte envie dans une cigarette (envie) n’est pas un cri du corps pour la nicotine, mais un cri du cerveau. Sachez que ce désir provient souvent d’une association ou d’une pression psychologique, comme un revers personnel. Ignorez le sentiment et il passera tout seul.
  3. Toute situation dans laquelle vous aviez l’habitude de fumer vous fera envie d’une cigarette. Dans toutes ces situations, vous devrez décider de ne plus fumer. Donc vous arrêtez beaucoup de fois d’affilée.
  4. Laissez pensées sur le tabagisme et regardez-les avec curiosité. Pourquoi penses-tu à ça maintenant ? Repousser les pensées les renforce.
  5. Des moments difficiles sont apparus parce que vous fumez. Tu ne les résoudras pas en fumant à nouveau.
  6. Laissez aller l’idée que fumer est agréable et normal. Faites une liste des inconvénients, pas des avantages.
  7. Le tabagisme est une dépendance psychologique, pas physique. En effet, la dépendance physique à la nicotine passe après quelques semaines. La dépendance mentale est plusieurs fois plus forte. La plupart des gens ont une rechute (mentale) après trois semaines ; assurez-vous d’être prêt.
  8. Cesser de fumer n’est pas une question de volonté, mais un changement de comportement. La rechute en fait partie.
  9. N’ expérimentez pas avec des patchs de nicotine et du chewing-gum par vous-même, mais demandez à votre médecin médecin ou à votre pharmacien de advies.

 » class=”Apple-Web-Attachment Singleton Apple-edge-to-edge-visual-media aligncenter » style=”caret-color : #000000 ; color : #000000 ; font-style : normal ; font-variant-caps : normal ; font-weight : normal ; espacement des lettres : normal ; orphelins : automatique ; text-align : start ; text-indent : 0px ; text-transform : aucun ; espace blanc : normal ; veuves : auto ; espacement des mots : 0px ; -webkit-text-size-adjuster : auto ; -webkit-text-stroke-width : 0px ; text-decoration : none ; font-family : Helvetica ; font-size : 12px ; » />

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons